…. L’hiver est là, et cette période YIN peut être propice à la dépression pour certains..

En Médecine Traditionnelle Chinoise, la dépression fait partie des troubles psychiques qui ont été décrits dans des textes anciens. Le chapitre 8 du Ling Shu parle déjà des « maladies de l’esprit » (voir en bas de l’article). Plus tard, le terme de YU  ZHENG = « syndrôme de blocage » sera utilisé. Il peut s’apparenter à ce qu’on entend aujourd’hui par dépression. Bien sûr, la MTC ne remplace pas la médecine moderne occidentale, ni la psychothérapie ! Mais elle a aussi sa place, en complément. Elle est reconnue par l’OMS – organisation mondiale de la santé. En effet, la MTC s’intéresse à l’ensemble CORPS/ESPRIT: en plus de l’intérêt porté aux émotions et aux sentiments de la personne dépressive, le praticien explore les dysfonctionnements des Organes/Entrailles (ZANG FU) qui pourraient expliquer la dépression. il se fonde sur la théorie YIN/YANG, sur la théorie des 5 éléments et sur les connaissances fondamentales de cette médecine taoiste. En rassemblant les signes qui accompagnent la dépression, et qui peuvent concerner le sommeil, l’appétit, la digestion… etc le praticien détermine le syndrôme, ou la maladie associée en MTC.  Il choisit le (ou les) outil(s) le plus adaptés pour rétablir au mieux l’équilibre de la personne: travail sur le corps via  les méridiens et points, utilisation de la pharmacopée chinoise et de la diététique chinoise, pratique d’exercices énergétiques (Qi Gong) qui permettent à l’esprit de retrouver calme et sérénité…

C’est souvent plus facile à dire qu’à faire, mais IL EST IMPORTANT DE FAIRE SON POSSIBLE POUR NE PAS LAISSER S’INSTALLER LA DEPRESSION! La médecine traditionnelle chinoise est une aide pour s’en sortir.

Chapitre 8 du Ling Shu , à propos des « maladies de l’esprit »:

« … Pour sauvegarder sa propre santé, on doit adapter son corps au climat de façon agréable, garder la bonne humeur, et maintenir des cycles de repos et de travail de manière équilibrée, ce qui permet de maitriser les excès du yin et du yang, et de réguler la fermeté et la souplesse de l’esprit… »