logo-tehima-couleur

Qu'est-ce que la Téhima?

Alors que d’anciennes pratiques orientales méditatives et/ou corporelles comme le yoga, le qi gong ou le tai-chi-chuan, sont assez bien connues aujourd’hui dans le monde occidental, et même couramment pratiquées, d’autres ont été oubliées. C’est le cas des pratiques méditatives hébraïques, qui sont restées dans la discrétion depuis deux millénaires. [1],[2].

Afin de faire revivre cette tradition oubliée, Tina Bosi, chorégraphe et ostéopathe, a récemment développé la Téhima. Il s’agit d’une gestuelle méditative et chorégraphique qui travaille le corps en douceur et en profondeur, à travers 22 chorégraphies mettant en forme chacune des lettres hébraiques. Celles-ci sont enrichies de leur symbolique décrite dans la tradition et en particulier dans le Sepher Yetsirah [3],[4]. La dynamique de cette écriture corporelle agit à la fois sur le corps et sur l’esprit, et participe à l'épanouissement de chacun.

Plus d'informations sur l'école internationale de Téhima: le site de la Téhima, les actualités de la Téhima sur Facebook

MA PRATIQUE DE LA TEHIMA: ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE

Chaque année, je prépare les cours / stages sur des thèmes variés, afin d'explorer toute la richesse de cette discipline et de la nourrir

2017-2018   LA TEHIMA et le décryptage du travail ENERGETIQUE de cette gestuelle avec les lunettes de la médecine traditionnelle chinoise …  développer un outil thérapeutique…

PROGRAMME DES COURS COURS APPROFONDIS DE TEHIMA 2017-2018 à DIJON FLYTehimaFleurdelotus2017-2018  et dans la vallée de l'Ouche à Malain EXPflyBABAYOGA1

2016-2017 LA TEHIMA A LA RENCONTRE D'AUTRES UNIVERS: l'énergie universelle à du reiki, les nombres qui entent dans la danse, les portes de l'âmes à travers les lettres doubles, la médecine taoiste à travers l'eau et le feu

PROGRAMME DES STAGES de TEHIMA 2016-2017 EN BOURGOGNE et inscriptions en cliquant sur stages

PROGRAMME DES COURS DE TEHIMA 2016-2017 à DIJON : coursdetehima-dijon2016-2017

2015-2016 Un cycle "Nature et Téhima" : pourquoi?…un lien entre la pratique de la téhima et la médecine traditionnelle chinoise….

Avec Nathalie Owca, nous avons décidé d'axer notre pratique de la Téhima dans son lien avec la nature , en proposant des stages au rythme des saisons

La Téhima et les lettres hébraïques au rythme des saisons…

Au même titre que les saveurs et la nature des aliments (diététique chinoise, pharmacopée chinoise), ou la stimulation de certaines zones du corps (tuina, acupuncture, moxas..) permettent de rééquilibrer les énergies du corps au fil des saisons, le travail corporel et symbolique que propose la Téhima peut être appliqué et utilisé pour aider à rééquilibrer corps et esprit au fil des saisons.

Dans la pensée taoïste sur laquelle se fonde la médecine chinoise, chaque homme est vu comme un petit univers, en correspondance avec le cosmos, d’où des liens entre les organes, les émotions et les saisons.

Parallèlement, la tradition hébraïque (Sepher Yetsira) raconte que les lettres de l’alphabet hébreu seraient à l’origine de la création de notre monde, au niveau du macrocosme  et en lien avec le microcosme que représente l’homme …  d’où des liens étroits entre les lettres hébraïques et les points cardinaux, les mois lunaires, et les différentes parties du corps.

Comme dans d’autres peuples, la vie des hébreux était rythmée par les saisons, commémorées par des fêtes, basées sur un calendrier à la fois lunaire et solaire.

On y retrouve ce cycle naturel qui se décompose en 4 : quatre saisons, quatre éléments, quatre règnes (minéral, végétal, animal, humain), quatre directions-points cardinaux, etc. Dans l’alphabet hébreu, c’est la lettre Daleth, la porte, qui fait référence à ce nombre 4. C’est elle qui permet de rentrer dans le monde de la forme, de l’espace et du temps. 4, c’est aussi les 4 lettres du nom ineffable….

tehima-mtc-yin-yang2red

Pendant les stages, les lettres que nous dansons font écho avec l'énergie de la saison, et elles sont enrichies de leur symbolique, dans la lignée de l’enseignement transmis pas Tina Bosi et Frank Lalou. La pratique de la Téhima, basée sur le souffle et le mouvement, agit en cohérence avec la médecine traditionnelle chinoise : elle permet d’activer la circulation de l’énergie dans le corps, et de travailler en profondeur sur la partie du corps reliée à la lettre. 

Comment j'ai découvert la Téhima….

"Connaissez-vous le yoga juif ?" Entretien avec Marc-Alain Ouaknin, par Patrice van Eersel, magazine CLES

Références bibliographiques

[1] « Méditation juive . Guide pratique. », Aryeh Kaplan, Editions MJR Genève, Collection Savoir. 1995

[2] « Tsimtsoum. Introduction à la méditation hébraïque. », Marc-Alain Ouaknin. Edition Albin Michel, Collection Spiritualités vivantes, 1992.

[3] Et plus précisément, la version gra-ari, telle que retranscrite et interprêtée  dans « Le Sépher Yétsirah- Le Livre kabbalistique de la Formation. Textes, traductions et commentaires. », Georges Lahy, Editions Lahy, 1997, 1998, 2000, 2007.

[4] « Découvrez la pratique de la ténoua, gestuelle méditative des lettres hébraïques : Corps et kabbale des lettres » de Frank Lalou et Tina Bosi, Editions Véga, 2013. /n.d.a : tenoua=premier nom de cette pratique appellée maintenant tehima